Le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) a lancé cette année le concours MMM 180 secondes (Mon mémoire MEEF en 180 secondes) dans le réseau des 32 ESPE.
 

Objectif : valoriser les meilleurs mémoires de recherche et amener les étudiants à se distinguer sur une épreuve différente, reposant sur leur capacité à argumenter, à convaincre et à mettre en lumière les points saillants de leur travail de recherche. Tout cela en seulement 3 minutes !
 

Après avoir invité tous les fonctionnaires stagiaires de l’ESPE d’Aquitaine (toutes mentions et spécialités) ayant eu 16 ou + à leur mémoire de recherche, nous avons composé un jury local (Christiane Connan Pintado, Bénédicte Courty, Karine Dorso, Delphine Flaud, Franck Tanguy et Laurent Vernhet), chargé de sélectionner le candidat représentant l’ESPE d’Aquitaine lors de la finale nationale avec toutes les ESPE.
Suite à l’audition de 10 candidats, le jury ESPE d’Aquitaine a sélectionné(1) Laure Pillonetto, fonctionnaire stagiaire en mention 2nd degré spécialité PLP biotechnologies, qui a réalisé son mémoire de recherche sur le thème : L’empreinte cognitive laissée par la vidéo dans le cadre des enseignements en lycée professionnel : effets mesurés dans l’enseignement en Prévention Santé Environnement (PSE), encadré par Franck Tanguy et Blaise Touzard.

 

Après beaucoup de travail, de conseils reçus, de répétitions et d’entrainements, Laure Pillonetto s’est rendue sur Paris accompagnée de sa maman et de son fan club ESPE d’Aquitaine, Christiane Connan-Pintado et Delphine Flaud, pour participer à la finale nationale qui a eu lieu mercredi 29 juin à Paris au Ministère. Notre candidate a à nouveau brillamment passé un deuxième barrage lors de la présélection du matin (23 candidats des ESPE et 10 retenus) devant des jurys pluri-catégoriels, composés de directeurs d’ESPE (dont Jacques Mikulovic), de représentants de la direction générale de l’enseignement scolaire, de représentants de la direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle et de représentants des partenaires des ESPE.
 

Laure Pillonnetto a donc été sélectionnée pour la finale de l’après-midi qui a eu lieu au lycée Louis Le Grand de Paris en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de Simone Bonnafous, directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle et de Florence Robine, directrice générale de l’enseignement scolaire.
Laure Pillonetto n’a pas été dans les 3 finalistes mais nous sommes très fiers d’elle. Elle a beaucoup travaillé (180 secondes d’exposé c’est court !!) et s’est admirablement battue pour l’ESPE d’Aquitaine !

 

Nous espérons pouvoir mobiliser davantage de fonctionnaires stagiaires pour participer à notre sélection académique 2017.
 

Aude Sappey-Marinier, fonctionnaire stagiaire de l’ESPE de l'académie de Créteil a reçu le 1er prix du jury. Son thème de mémoire est : Entrainement musical et lecture à haute voix, la musique au secours des apprentissages.
 

Pour découvrir la liste des 23 candidats, consulter leurs mémoires de recherche et découvrir l’album photo de la journée : cliquez ici.

 

  1. Critères d’évaluation définis par le MENESR : pertinence scientifique et professionnelle du sujet, talent d’orateur, médiation du sujet, structuration de l’exposé, « coup de cœur ».