TRACER VITE, VITE CITER
Œuvres de l’artothèque Les arts au mur de PESSAC du 6 avril au 29 juin 2017
Sélection de travaux d’étudiants du 6 avril au 6 mai 2017


Cette exposition se compose d’une sélection d’œuvres de Roland TOPOR, Françoise PETROVITCH, Aldelkader BENCHAMMA, Gérard TITUS CARMEL réparties dans divers lieux du site ESPE de Caudéran : le foyer, le palier devant la salle des formateurs, la salle Le Corbusier, puis à partir de mi-mai, au CRD et dans le couloir de l’administration.


Elles appartiennent à la collection des 800 œuvres de l’artothèque Les arts au mur.  


Les œuvres ont été choisies en lien avec les diverses démarches et pratiques artistiques abordées en TD avec les étudiants : le dessin d’imagination sur «comment voir la nuit ?» sur carte à gratter et par le monotype, les imagiers et les abécédaires, sur la maison, par les graphismes, les écritures, le modelage de « tu en fais une tête ! », les peintures bleues, les objets d’aspect surréalistes, les croquis à l’aquarelle et les estampages au graphite et à la craie pour étudier la flore des sites de Gironde de l’ESPE....

 

Les étudiants de master 1 ont également découvert le travail de Keith HARING dans l’ascenseur du CAPC. En résonnance, ils ont travaillé tous ensemble sur un même support en dessinant vite, aux feutres, des formes figuratives, des graphismes et des écritures. Ces grands formats sont présentés au foyer et dans l’escalier pour accéder à la salle des formateurs.



Le titre rend hommage au travail de Keith Haring, génial jeune artiste, qui a su généreusement déployer son énergie au travers de ces œuvres. Autre façon de proclamer le droit à la différence de cultures, donc de langues, de religions, de sexualité.... Car les arts plastiques comme la musique ou le spectacle vivant, permettent d’aller au - delà des frontières, des clivages, à la découverte de l'autre, pour apprendre à le connaitre, le comprendre, et pouvoir l’apprécier ou de le considérer comme AUTRE MOI-MEME.